Nutrition animale pour l'Afrique

[Introduction & index nutrition animale] [Contact]


L’élevage moderne de volaille & la rentabilité

Élevage volaille et porc en Afrique de l'ouest

Pour réussir sa production animale il faut que l’ensemble des éléments suivants soit de bon niveau:
Qualité des poussins, sains et ayant le potentiel génétique de croissance
Un bon management et des bâtiments bien adaptés pour l’élevage
Traitements préventifs, vaccins, hygiène et acidification de l’eau en volaille
Aliment de qualité, bien dosé en vitamines, minéraux, protéines et acides aminés

Comment apprécier le vrai coût alimentaire au-delà du seul prix au kg ou au sac

Il est commun de considérer que la charge aliment représente selon les situations d’élevage de 60 à 80 % du prix de revient du produit (œufs, viande …)

La question de fond est donc de savoir comment apprécier le vrai coût alimentaire au-delà du seul prix au kg ou au sac.

Pour apprécier  un aliment l’usage général en Côte d’Ivoire est d’en calculer le prix à partir du Prix aliment = Prix du concentré + Mais + Soja + Coquillage + Son de blé …

Or ce simple calcul de prix au sac ou au kg est très insuffisant pour apprécier le coût réel d’un aliment, en effet pour connaître la valeur d’un aliment il faut mettre ce coût en relation avec la quantité de kg de viande ou d’œufs produits.

Dans l’industrie de l’alimentation animale et de l’élevage une norme internationale permet de caractériser le rapport qualité /prix d’un aliment, c’est l’indice de consommation : I.C.

L’I.C. – INDICE DE CONSOMMATION INDICATEUR DE CONTROLE DE LA REUSSITE DE LA PRODUCTION

Il est bien entendu que d’autres éléments entrent en considération dans la performance technique d’un élevage, la qualité de la génétique, l’état  sanitaire, le bâtiment …Toutefois il est important de rappeler que le coût alimentaire représente de 60 à 80 % du prix de revient de l’œuf ou du kg de viande produite.

Le suivi technique et économique  de l’élevage consiste à calculer un certain nombre de ratios (éléments) qui sont des marqueurs de la réussite de la production: indice consommation, mortalité, âge et poids à la vente, taux et courbe de ponte …etc.

L’I.C. est la norme internationale en production animale  qui est utilisée pour mesurer l'efficacité de la conversion d'un aliment en une production donnée : kg vif, poids d’œufs ….

C’est la seule manière objective d’apprécier les résultats obtenus et les gains financiers de l’éleveur.

La connaissance du ratio I.C. permettra d’apprécier la qualité de l’aliment utilisé et également de savoir  si les autres paramètres ont  bien fonctionné pour contribuer à la réussite de la production.

Dans le cadre du suivi technique et économique d’une production animale, le technicien d’élevage doit procéder au calcul de l’I.C. et des autres ratios à chaque fin de bande.

CHOIX DE L’ALIMENT EN FONCTION DE  L’I.C. EN POULET DE CHAIR

L’I.C. est l’élément  de base utilisé pour mesurer l’efficacité alimentaire et donc la performance économique de l’élevage de poulet de chair
L’I.C. de référence  en poulet de chair est de 1.8 à 2.2 , c’est-à-dire qu’il faut 1.8 kg d’aliment à 2.2 kg d’aliment pour faire un kg de poids vif.
Sachant que le coût alimentaire représente de 60 à 80 % de l’ensemble des charges totales de production pour le poulet de chair, on comprend mieux l’importance de l’I.C.

Nous savons que le coût alimentaire représente une charge essentielle dans le coût de production du poulet (de 60 à 80%) selon les cas.

L’objectif du producteur est d’avoir un coût alimentaire le plus bas possible, étant entendu que le  prix d’aliment le plus bas ne veut pas dire forcément meilleur choix financier.

C’est  là qu’intervient le ratio I.C. qui va  permettre d’évaluer la qualité de l’aliment au travers de sa capacité à convertir des  kg vif de poulet.

Nous allons prendre 1 exemple pour illustrer les écarts économiques considérables que l’on peut rencontrer entre des aliments de qualité différente. Toutes choses étant égales par ailleurs, c’est-à-dire la qualité des poussins, le management, le suivi sanitaire et  les conditions générales d’élevage, c’est bien la qualité de l’aliment qui permettra d’améliorer l’I.C.

Aliment A = coût de revient par sac de 50 kg = 22.000 frs soit  440 frs / kg.
Il faut 3,74 kg d’aliment  pour produire  un poulet de 1,7 kg en 40 jours soit un I.C de 2,2

Le coût total de l’aliment est 1540 frs/ poulet, soit un coût alimentaire par kg de poulet = 968 frs

Aliment B + Vitacid = coût de revient par sac de 50 kg = 24.000 soit 480 frs /kg
Il faut 3.06 kg d’aliment pour produire  un poulet de 1,8 kg  en 35 jours soit un I.C. de 1.7

Le coût total de l’aliment par poulet est de 1440 frs, soit un coût alimentaire par 1 kg de poulet = 816 frs

Commentaires : l’aliment moins cher est moins bon au niveau de l’indice de consommation et il coûtera  en réalité + 18 %.

D’autres incidences en relation avec le mauvais indice de consommation sont liées :

un temps de présence des animaux plus longs en élevage et donc un surcoût de travail.

une mortalité plus élevée et plus forte hétérogénéité

En faveur d’un lot avec un bon indice de consommation on pourra observer :

-     une croissance plus rapide, donc des animaux plus lourds à la sortie

-     une meilleure homogénéité

-     valorisation financière meilleure  c’est-à-dire plus d’argent pour l’éleveur

Ces autres critères économiques de valorisation doivent être pris en compte dans le calcul du résultat de fin de lot et dans ce cas il sera  encore plus évident qu’un aliment moins cher est parfois à l’origine de pertes considérables en final.

CHOIX DE L’ALIMENT EN FONCTION DE  L’I.C. EN PONDEUSE

Pour le calcul du coût alimentaire  en poule pondeuse, le raisonnement est le même.

Pour juger de la qualité de l’aliment et de son efficacité, il suffit de se baser sur les données objectives de l’élevage.

Cas de l’élevage avec bon niveau de  résultats = 85 % taux de ponte

On considère que l’objectif moyen est de 85% de taux de ponte sur 52 semaines de production.

Soit une production d’œufs de 63g  X 85% de 365 jrs = 19.5 kg d’œufs/an

La consommation moyenne /jour = 115g X 365  jrs = 42  kg aliment /poule/an

L’IC est : 42 : 19.5 = 2.15

Soit un coût alimentaire pour produire 1 kg d’œufs : 920 frs X 2.15 = 1978 frs

Cas de l’élevage avec des résultats médiocres = 65 % de taux de ponte

Prenons un taux de ponte de 65 %, norme relativement courante en Côtes d’Ivoire

Soit une production d’œufs de 63 g X 65% X 365 jrs = 15 kg d’œufs/an

La consommation moyenne d’aliments /jour = 115g X 365 jrs = 42 kg/aliment/poule/an

L’IC est : 42 : 15 = 2.8

Soit un coût alimentaire pour produire 1 kg d’œuf : 920 frs  X 2.8 = 2576 frs

La comparaison entre ces niveaux de  taux de ponte montre  un différentiel économique considérable, en l’occurrence dans le cas du taux de ponte médiocre le coût alimentaire  est 30% supérieur.

Cette démonstration permet de mettre en évidence qu’il est essentiel de mettre en relation l’aliment, son prix avec le niveau de performance qu’il permet.

En conclusion, l’indice de consommation est  l’indicateur qui permet d’apprécier le bon fonctionnement de la production, la qualité  et l’efficacité économique des aliments.

Les 17 règles de base de l'élevage réussi de la volaille en Côte d'Ivoire

Les produits techniques de base indispensables

Vitacid Liquid: le prémélange liquide de traitement de l'eau de boisson

Prémélange de traitement de l'aliment complet lors du broyage

Traitement du mais contre myco-toxines